Victoire au Rallye d’Orthez 6ème épreuve du championnat de France

 

Je participais ce week-end au rallye d’Orthez, 6ème épreuve du championnat de France des rallyes tout terrain. Un rallye qui a dû subir des modifications de dernières minutes en raison des conditions météorologiques actuelles. En effet 2 des 6 spéciales du programme ont dû être supprimés car celles-ci se trouvaient sur le département des Landes qui est interdit de toute manifestations. 
Le rallye c’est alors déroulé avec 4 parcours différents.

Journée du samedi :

 

Pour la 1ère spéciale les concurrents partaient toutes les minutes comme cela se fait habituellement. Pour ma part je partais en 8ème position, la spéciale sera très compliquée à cause de la poussière, nous obligeant parfois à nous arrêter en pleine ligne droite car la visibilité était inexistante. Nous prenons la 8ème place de cette spéciale à 45 secondes du 1er Hervé BIDART.

 

A l’issu de cette spéciale, l’organisation a décidé de faire partir les pilotes toutes les 2 minutes pour assurer leur sécurité et une équité entre tous les pilotes.
Les spéciales suivantes se dérouleront donc avec une bonne visibilité nous avons pu alors piloter normalement.
Je prendrais donc la 1ère place dans l’ES2, la 2ème place dans l’ES3, la 2ème place dans l’ES4 et la 1ère place dans l’ES5. La 6ème et dernière spéciale de cette journée sera annulée en raison du retard accumulé dû a la poussière. 
Je termine cette 1ère journée à la 2ème place au classement provisoire à 2sec 9 de Hervé BIDART toujours installé en 1ère position.

 

Journée du dimanche :
Nous effectuons sur la journée que 4 spéciales sur les 6 initialement prévus toujours du au retard accumulé à cause de la poussière et de certaines voitures bloquées sur les spéciales. Les 2 premières spéciales seront les plus compliquées, avec des départs toutes les minutes je prendrais néanmoins la 1ère place dans L’ES1 et la 2ème place dans l’ES2.
L’ES3 et l’ES4 se dérouleront sans poussières dans le champ de vision avec des départs toutes les 2 minutes et je prendrais la 2ème et 1ère place sur ces dernières spéciales.

Je remporte donc ce rallye d’ORTHEZ dans la catégorie SSV avec 43 sec d’avance sur Hervé BIDART.

 

Un week-end relativement éprouvant dans des conditions difficiles, sous une chaleur de plomb mais nous avons su rouler intelligemment et ainsi remporter ce rallye.

 

Merci à Antoine BAUCHET de m’avoir co-piloté lors de ce rallye.
Merci aux mécaniciens et à Quad Bike Evasion pour l’assistance au top.
Merci à l’ensemble de mes partenaires 

WELCOME !!!

 

Aujourd’hui je suis fier de pouvoir compter à nouveau sur le soutien de l’entreprise libner.sa spécialisée dans la conception de carrosserie et remorque. 


Francois Libner PDG de l’entreprise m’avait soutenu lors de mes premières années en motocross et je suis ravis de pouvoir à nouveau porter les couleurs de son entreprise cette fois ci à travers le sport automobile. 


Si comme la société Libner vous souhaitez mettre en avant votre entreprise et devenir acteur de mes projets sportifs, n’hésitez pas à venir vers moi. 

Revivez les meilleurs moments de la carrière du TGM dans la vidéo ci-dessous !!! 

DE RETOUR SUR UNE MOTO


Pour la première fois depuis mon accident, je suis de retour sur une moto au @circuitcarole avec l'équipe @handifreeriders.
Roulage sur une 750 GSR avec des conditions optimales pour une reprise.
Un peu sur la retenue au début, j'ai ensuite pu prendre du plaisir dès la 3ème séance et retrouver le plaisir de la moto et mettre (un peu) d’angle dans les virages.
Merci à toute l'équipe @handifreeriders de proposer ce genre d'expérience et à tous les bénévoles qui étaient présents pour aider les pilotes à démarrer et à s'arrêter !!
J'invite tous ceux qui comme moi ont un handicap et qui sont passionnés de moto à tenter l'expérience, tout est possible. 

Compte rendu du rallye du Gâtinais. 

 

3ème épreuve du championnat de France rallye tout terrain 
 
Au programme de ce rallye, 12 spéciales chronométrées réparties sur 4 parcours différents. Je débute cette première journée de reconnaissance le jeudi matin, où je pars en quad découvrir ces fameuses spéciales qui se disent rapides. Le soleil est clément et le temps est idéal comparé au précèdent rallye.  
A l’issue de cette journée de repérage et prise de notes, je peux dire que ce rallye va être très rapide au vu des grandes lignes droites qui font parfois 800m de long. Les virages paraissent relativement simples et similaires puisqu’on retrouve énormément de virages à l’équerre. Mais la difficulté sur ce rallye sera de savoir apprécier les distances de freinage sur ces chemins très enherbés. Des bidons métalliques remplis d’eau délimitant la piste et des fossés de trois mètres de haut avec de l’eau au fond sont prêts à nous accueillir dans les extérieurs.  
Je referai un passage de reconnaissance le vendredi matin pour vérifier que les notes prises la veille soit le plus juste possible. Et après quelques modifications je suis prêt, tout semble bon pour débuter ce rallye. 
 
Samedi : 
Direction la première spéciale, où je pars un peu sur la retenue ayant peur de me faire surprendre par la rosée du matin. Mais finalement après quelques kilomètres je me rends compte que je perds du temps car l’adhérence est plutôt bonne. Je prends néanmoins à l’issue de cette spéciale le premier temps avec 19sec d’avance sur mon poursuivant.  
 
Direction la deuxième spéciale sur un nouveau parcours, là pareil même stratégie, ne pas se faire surprendre par d’éventuelles perte d’adhérence. Après des passages un peu trop sur la retenue je ressors cette fois ci avec un deuxième temps à 8sec du premier. 
 
Les trois spéciales suivantes je décide de passer à la vitesse supérieure en mettant plus de rythme dans mon pilotage, le soleil donne et les deux premiers passages n’étant pas très glissant le grip devrait être encore meilleur. Je réalise alors le premier temps sur ces spéciales. 
 
Pour la dernière spéciale de la journée, je décide de baisser un peu le rythme au risque de perdre quelques secondes, mais avec l’objectif de ramener la voiture entière aux mécaniciens avant la journée du dimanche. Je réalise le deuxième temps à 0,7sec du premier.  
 
Bilan positif de cette première journée, puisque je prends la tête du classement avec 1min49 sur mon poursuivant ce qui me laisse une avance confortable pour attaquer la journée du dimanche. 
 
Dimanche : 
  Pour cette deuxième journée, à nouveau 6 spéciales mais sur 2 nouveau parcours. Je décide d’opter pour la même stratégie que la veille. Mais lors de la première spéciale, à mi-parcours environ, je me fais surprendre par de l’herbe mouillée sur un freinage. Le SSV glisse et se dirige tout droit vers la palisse. Seule échappatoire, lâcher les freins et partir à l’opposé de la direction où je retrouve du dégagement pour faire demi-tour, je perds alors une dizaine de seconde dans la main d’œuvre pour prendre la 3ème place à 18sec du premier. 
 
La deuxième spéciale du jour ne se passera pas elle aussi comme je le veux, puisque je ferai un tête à queue en sortie de virage après mettre fait surprendre par l’herbe humide. 
En effet ce début de journée du dimanche est complétement différent de la veille avec une rosée bien présente et de nombreux passages en zone d’ombre. Ce qui a rendu ces deux premiers passages très piégeux.  
 
Direction la troisième spéciale, la piste a normalement séchée mais je décide de rester néanmoins prudent pour éviter de récidiver mes erreurs. 
Je prends à nouveau le premier temps malgré ma conduite un ton en dessous. Mais je me rends compte que la piste a séché et que l’adhérence est revenue partout.  
Pour les deux spéciales suivantes, je mets alors plus de rythme et prends deux 1er temps.  
Direction la dernière spéciale du week-end, l’avance est très confortable, il faut maintenant assurer pour ne pas faire d’erreurs et finir ce rallye en beauté. Je réalise alors le 2ème temps de cette dernière spéciale à 1sec du premier. 
 
Le contrat est rempli puisque je remporte mon premier rallye en SSV après avoir tiré leçons de mes erreurs lors des deux premiers rallyes. 
Cette fois ci une belle victoire avec 2min21 d’avance sur le deuxième. 
Coup de chapeau aux mécaniciens pour l’assistance réalisée tout au long du week-end entre les spéciales et l’organisateur pour nous avoir proposé un rallye de qualité.  
Félicitations à Guillaume pour sa première expérience en copilotage. 


Un grand merci à tous les partenaires qui me suivent: QualiTpro, QuadBike Evasion, Sticksone, JLS, Berthot Charpente, Thierry Hamelin, Prouteau Imprimerie, carrosserie Juin, NTN SNR.

                                                                                   Valentin 

Compte rendu rallye du Labourd  
 
Ce week-end avait lieu la 2ème épreuve du championnat de France de rallye TT au rallye du Labourd à côté de Biarritz.  
Un rallye de montagne avec des spéciales très différentes les unes des autres. De la spéciale roulante avec des parties dans les bois à la spéciale dans la montagne avec des grosses montées et descentes dans les cailloux et plaques rocheuses. Mais un seul point commun à toutes ces spéciales : le piège était partout…. 
Un beau plateau d’une vingtaine de SSV est présent  
Ce rallye débute avec une journée de reconnaissance le jeudi qui se déroule sous un temps très mitigé. Pluie, vent, froid étaient le menu du jour !! 
 
Les choses sérieuses commencent le samedi avec 7 spéciales à parcourir sur les 12 au programme et vu la quantité d’eau qui est tombée ces derniers jours ça va être très très glissant.  
 
ES1 URLOA : 9ème (+20sec) 
Après mon erreur du 1er rallye ou je suis sorti de la piste 500m après le départ je ne voulais pas recommencer l’expérience ce week-end et aux vues des conditions de piste il fallait partir prudent sur cette première spéciale. C’est ce que j’ai fait malgré tout de même un petit tête à queue sur un freinage glissant en descente qui nous a fait perdre du temps. 
Nous ressortons 9ème de cette première spéciale à 20 sec du 1er.  
 
ES2 BOIS DE ST PEE : 18ème (+3mn15) 
On attaque cette deuxième un peu plus roulante en gardant notre stratégie de rouler un ton en dessous pour éviter les pièges de ces premiers passages. Seulement après quelques mètres un voyant moteur s’affiche et la voiture se met en sécurité. Impossible de rouler à plus de 10km/h. Après plusieurs tentatives à couper le contact et redémarrer la voiture, le problème est toujours présent et nous empêche d’avancer correctement. Nous rallierons l’arrivée péniblement pour prendre le dernier temps…. 
Direction l’assistance après cette spéciale, les mécaniciens ont passé la voiture à la valise pour enlever le défaut. Le problème n’est jamais revenu sur le reste du week-end.  
 
ES3 ZIBUROKO : 18ème (+6mn29) 
Je pars sur un bon rythme sur cette spéciale qui est un peu moins glissante que les précédentes avec des portions caillouteuses. Nous sommes à la moitié de la spéciale et je sens que nous sommes dans un bon rythme. Puis nous attaquons une grande descente rapide en lacet quand soudain la voiture devient incontrôlable et part de droite à gauche. Je ralentis immédiatement, le triangle inférieur avant droit est plié et la roue est toute de travers. Il nous faut malgré tout rallier l’arrivée et retourner à l’assistance pour changer le triangle et avoir nos chances de continuer le rallye. Nous arriverons à retourner au parc d’assistance avec 6mn de retard où les mécaniciens sont arrivés à changer le triangle dans un temps record ce qui nous permet de ne pas pointer hors délai en sortie d’assistance et de pouvoir continuer le rallye.  
 
ES4 URLOA : 6ème (+25sec)  
 2ème passage sur Urloa pour cette 4ème spéciale, après nos péripéties précédentes il nous faut absolument repartir sur un bon rythme et terminer les spéciales sans encombre. Nous ferons une spéciale prudente pour prendre la 6ème place.  
 
ES5 BOIS DE ST PEE : 3ème (+3,8sec) 
Après notre premier passage au bois de st pee et notre problème moteur je n’ai pas pu prendre trop de repère sur la piste. Néanmoins j’apprécie ce parcours plutôt rapide et je me sens à l’aise tout de suite. La voiture marche bien et je retrouve des sensations. Nous sortirons 3ème à 3 ,8sec du premier, le rythme revient…  
 
ES6 ZIBUROKO : 1er (-0,7sec) 
Une bonne spéciale avec un bon rythme sans rencontrer de problème et nous prenons le premier temps  
 
ES7 BOIS DE ST PEE : 2ème (+1sec3) 
3ème passage sur cette spéciale, on commence à la connaître et la piste a bien séché. Je m'autorise à repousser quelques freinages pour prendre le deuxième temps. 
 
ES8 XIPA BESONGO : 8ème (+19sec)  
Nous sommes dimanche matin, nouvelle journée avec deux nouveaux tracés, il fait très froid pour cette première spéciale mais le soleil donne et promet une belle journée. Le but est maintenant d’aller au bout du rallye et de remonter en puissance au fil de la journée pour engranger un maximum de roulage.  
Je pars plutôt prudent pour cette première du jour avec un 8ème temps à l’arrivée.  
 
ES9 UZKAIN : 11ème (+ 51sec) 
Là on attaque le morceau le plus dur du week-end, celui où une voiture sur deux rentre avec deux roues crevées, un triangle cassé, un cardan cassé…. Uzkain c’est quelque chose, la terre là-bas ça n’existe pas, c’est cailloux, cailloux, cailloux, et rochers partout. Le départ est en haut de la montagne et l’arrivée en bas. Mais entre les deux…. Attention. Ah si j’oubliais aussi, il y a les ravins sur les extérieurs et apparemment d’après les rumeurs, il faut éviter d’y aller… Ok je prends note, alors je pars cool, surtout je n’ai pas envie de casser quelques choses, il y en a déjà assez pour le week-end… J’effectue la spéciale sur un rythme moyen, ça tape de partout. A l’arrivée j’ai cru que j’avais tout cassé, mais heureusement non. Par contre le chrono ça ne va pas, 11ème à 51 sec. Apparemment on peut descendre plus vite, alors on verra ça tout à l’heure.  
 
ES10 XIPA : 1er (-3,8sec) 
On retourne à Xipa, là ça me plait mieux, en plus ça a encore séché. C’est roulant, rapide, et technique où il faut bien placer ses freinages si on veut aller vite. Je me sens à l’aise malgré deux trois petites erreurs. Mais le temps est bon on ressort 1er.  
 
ES11 UZKAIN : 6ème (+26sec)  
Et oui il fallait y retourner… Cette fois-ci je mets un peu plus de rythme, je trouve que la piste s’est un peu nettoyée alors je laisse un peu plus la voiture aller dans les descentes et sur les cailloux. Ça cogne toujours autant et on a l’impression qu’on perd des bouts de voiture tous les 10m… Mais non tout était bien là à l’arrivée, et le temps était un peu mieux également…  
 
ES12 XIPA BESONGO : 1er (-5,8sec)  
C’est la dernière, on retourne à Xipa… Là-bas j’aime bien alors le but c’est de terminer sur une bonne note.  
Je mets du rythme d’entrée, je suis à l’aise et ça va vite, les enchainements de virages rapides sont top et le plaisir est maximum. Dans le dernier virage on crève la roue arrière droite mais heureusement l’arrivée est juste après… 1er temps, cool on termine sur une bonne note mais il faut quand même changer la roue et retrouver le parc fermé.  
 
Bilan du weekend :  
Résultat pas à la hauteur de mes espérances. Je termine 10ème de ce rallye du Labourd, un week-end avec de nombreuses péripéties mais on m’avait prévenu. Le Labourd ce n’est pas facile. J’ai découvert des parcours et des textures nouvelles. Encore de l’expérience acquise.  
 
Merci aux partenaires : 
QUALITPRO – THIERRY HAMELIN – JLS – BERTHOD CHARPENTE – QUAD BIKE EVASION – STICKSONE – TERREAL – PROUTEAU IMPRIMERIE - JUIN CARROSSERIE